Confort
d'utilisa­tion

Une alarme simple et effi­cace.

image1

1. Je souh­aite une alarme simple et effi­cace


Avec les systèmes Diagral, vous ne pouvez pas vous tromper !

Chacune de vos mani­pula­t­ions est conf­irmée par un message sonore grâce à la synt­hèse vocale disponible en 6 langues.


• Aver­ti­sse­ment prot­ec­tion active : vous êtes averti que votre système est en marche.
• Interrog­ation de l’état du système : pour conn­aître à tout moment l’état du système d’alarme (marche, arrêt…) et les éventu­elles anoma­lies survenues (piles à changer…).
• Blocage de mise en marche : cette fonc­tion vous permet de rendre imposs­ible la mise en marche du système d’alarme si une issue est restée ouverte.
• Consul­ta­tion du journal d’évén­ements : pour conn­aître tous les évén­ements survenus en interro­geant la centrale soit depuis le clavier tactile multi­f­onc­t­ions, soit depuis le clavier intégré à la centrale d’alarme (500 évén­ements peuvent être enre­gi­s­trés).
• Auto-surveillance du système : l’utilisa­tion et la maintenance de votre système sont facilitées.


Tous les appar­eils du système sont identi­fiés et super­visés : cela permet de repérer indi­vi­duel­lement chaque appareil en cas d’alarme ou d’anomalie (état des issues proté­gées, des alimentat­ions, des liai­sons radio, des auto­prot­ec­t­ions, de la ligne télé­pho­n­ique).

 

 2. Je peux adapter le niveau de mon alarme selon le type d'intru­sion

 

 Votre système Diagral gère 3 niveaux d’alarme pour une dissua­sion progres­sive.

 Choi­sissez le type de réac­tion de votre système d’alarme selon la progres­sion de l’intrus.

 En fonc­tion du détec­teur d’intru­sion déclenché, votre système Diagral vous permet de passer d’un niveau d’alarme préventif à un niveau dissuasif.

 

 Exemple :

 

 • Niveau 1 : pour une détec­tion exté­rieure proche de l’habi­ta­tion

Bips sonores pendant 5 s. sur la centrale d’alarme et clig­no­tement du flash de la sirène.

 

 • Niveau 2 : pour une détec­tion autour de l’habi­ta­tion.

Sonnerie en puiss­ance pendant 15 s. sur la centrale d’alarme, sonnerie atténuée de la sirène exté­rieure et clig­no­tement du flash.

 

 • Niveau 3 : pour une intru­sion à l’inté­rieur de l’habi­ta­tion.

Déclenchement en puiss­ance de la centrale d’alarme et de la sirène exté­rieure (clig­no­tement du flash pendant 15 min) et tran­smi­ssion télé­pho­n­ique.

 

3. Je veux pouvoir gérer chaque pièce de ma maison indé­pend­am­ment.

 

La gestion par groupes vous permet d’adapter votre système selon la config­ur­a­tion de votre habitat et l’utilisa­tion que vous en faites. Vous pouvez gérer jusqu’à 4 groupes indé­pend­ants les uns des autres. Pour chacun de ces groupes, vous pouvez choisir un déclenchement et un arrêt sélectif des sirènes.

 

Prenons l'exemple d'une maison avec 4 groupes :

- Groupe 1 : Rez de chaussée

- Groupe 2 : Etage

- Groupe 3 : Garage

- Groupe 4 : Abri de jardin

 

• Lorsque vous êtes à l’exté­rieur de la maison en journée : prot­ec­tion Gr1 + Gr2 + Gr3

Je veux mettre sous alarme la partie habi­ta­tion et profiter pleinement des exté­rieurs ou utiliser le local du jardin.

 

• Lorsque vous êtes dans la maison le soir : prot­ec­tion Gr3 + Gr4

Pour plus de tranquil­lité, je veux mettre sous alarme le garage en plus du local jardin et circuler librement dans toute la partie habi­ta­tion.

 

• Lorsque vous êtes dans la maison la nuit : prot­ec­tion Gr1 + Gr3 + Gr4

Je veux renforcer la prot­ec­tion de mon habi­ta­tion en mettant sous alarme les détec­teurs proté­geant le rez-de-chaussée. Je peux toujours circuler librement à l’étage en toute tranquil­lité.

 

• Lorsque vous êtes absent : prot­ec­tion Gr1 + Gr2 + Gr3 + Gr4

Je veux mettre sous prot­ec­tion l’inté­gr­a­lité de mon habi­ta­tion en actionnant la touche “marche totale” sur ma télé­comm­ande ou mon clavier.

 

 4. Je souh­aite comp­rendre facilement les infor­ma­t­ions de mon système   d’alarme

 

  La synt­hèse vocale permet de pers­on­na­liser votre installa­tion et de nommer chaque détec­teur par un message que vous enre­gi­s­trez directement sur la centrale.   
 Par exemple : “détec­teur de mouvement salle à manger” ou “détec­teur d’ouver­ture porte d’entrée”.

 

 • Applica­tion 1 : Le confort d’utilisa­tion selon Diagral.

  Lorsque vous quittez votre habi­ta­tion et que vous enclenchez le système, la centrale d’alarme vous signale voca­l­ement si une issue protégée est restée ouverte.

  "Bip, marche issue 1 fenêtre cuisine ouverte"

  Cas de figure :

  Vous avez enre­gi­stré un message vocal pour pers­on­na­liser le détec­teur n° 1 : détec­teur d’ouver­ture proté­geant la fenêtre de votre cuisine.

 

  • Applica­tion 2 : La préci­sion selon Diagral.

  Lorsque vous rentrez chez vous et que vous mettez le système à l’arrêt, la centrale d’alarme vous signale voca­l­ement une intru­sion.

  "Bip, arrêt le 15 janvier 2011 à 19h30, intru­sion détec­teur 2 mouvement séjour"

  Cas de figure :

  Vous avez enre­gi­stré un message vocal pour pers­on­na­liser le détec­teur n° 2 : détec­teur de mouvement proté­geant le séjour.

 

  • Applica­tion 3 : La maintenance selon Diagral.

  Lorsque vous quittez votre habi­ta­tion et que vous enclenchez le système, la centrale d’alarme signale voca­l­ement si une pile doit être changée.

  "Bip, marche anomalie tension détec­teur 3 mouvement chambre rez-de-chaussée"

  Cas de figure :

  Vous avez enre­gi­stré un message vocal pour pers­on­na­liser le détec­teur n° 3 : détec­teur de mouvement proté­geant la chambre du rez-de-chaussée.